• Les villes: endroits seuls

    Je viens de passer 3 semaines en Nouvelle Caledonie, et en revenant je sens que Brisbane est un endroit tres isolee. J'ai passe peut-etre les 3 meilleurs semaines de ma vie la-bas. Je suis alle parce que j'etais stresse et je sentais que j'avais besoin de me reposer, de quitter le pays un peu. Pendant que j'etais la je sentais que je reposais. La douleur dans mon dos s'est partis, je n'avais plus mal a la tete, je respirais plus facilement. Mais en revenant je suis deprime, tous seul, et ennuye. Y a rien a faire ici.

    Meme si jai des tas de numeros de mobilis de mes copains dans mon portable, personne est jamais libre. Avant de partir, un de mes meilleurs copines et moi ont dit qu'il fallait qu'on se voit plus souvent cette annee. Alors on a dit qu'il fallait faire un effort pour se voir chaque mois. Chaque mois! Ca, c'est souvent en Brisbane.

    On dit que c'est bon d'avoir tous ses riches, d'avoir tous ses choses qu'on a dans les pays industrielles, mais est-ce que je m'amuse avec ces choses? Est-ce que je suis en trein de profiter du seul vie que j'ai? Ou, est-ce que je passes mon temps a faire des choses pour gagner des choses avec laquelle je m'amuserai si j'avais le temps?

    En Noumea, il y a un vrai communaute. Tout le monde s'occupes des autres et ils font des choses pour les autres. Ils partagent tout et ils connaissent beucoup de monde partout dans la ville. A cause de ca, ils s'amusaient. Partout, tout le monde souriaient, moi inclus.

    En Brisbane, c'est le contraire. C'est tres individualistique. Promene en ville et personne se regarde, personne se dit bonjour et tout le monde est stresse (excusez moi, j'ai pas facon d'ecrire des accents).

    Pendant un mois la-bas, j'ai regarde la tele pendant moins qu'une heure en total. J'ai passe les soirs a discuter avec les residents de l'auberge de jeunesse. Je dormais pas avant minuit. Je sais bien que ca n'aurait pas ete comme ca si j'habitais la-bas, mais pourquoi est-ce que ca c'est vrai? Ma vie etait becucoup mieux quand j'avais beaucoup de monde a parler avec chaque soir. Ils etaient a peu pres les memes personnes chaque soir et on s'amusaient bien ensemble. Maintenant, je suis en Brisbane depuis quelques jours et tous ce que j'ai a faire les soirs c'est mettre la tele et regarde des idiots parlant des betises. Il y a rien de vrai la-dedans, mais ca c'est la chose le plus pres a voir des gens en cet ville.

    Chaque apres-midi la-bas, j'allais au quartier Riviere Sallee. C'est un des quartiers ou on dit qu'il faut pas aller parce que c'est trop dangereux et tous ca. La j'ai rencontre des jeunes vraiment sympas. Chaque apres-midi ils se rencontraient au terrain de volley et ils jouaient ensemble et ils discutaient ensemble et ils apprenaient ensemble comment jouer la guitare jusqu'au point que le soleil se couchais. L'age des gens n'avaient pas d'importance, ce qui etait important, c'etait les gens. Tout le monde s'occupait des autres et ils passaient plusieurs d'heures chaque jour ensemble. On partagait la bouf, les boissons, tous, quoi. Tout appartenait a tout le monde. Comme-meme, personne avaient perdu sa sens d'etre an individu. Quand j'ai tordu mon cheville, beucoup entre eux faisaient un effort pour s'asseoir a cote de moi a cote du terrain et ils s'inquietaient que je ne louper pas le dernier car. Tout le monde serraient la main a chaque individu dans la groupe. Je me sentais vraiment a l'aise. J'etais entoure enfin de personnes a qui j'etais important. J'ai pas ca ici. Et ca me manques vraiment.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :